site:> Saint Josse frz > Qui est Josse? > Curriculum vitae > B - Haymon   

Chez le duc Haymon

Au service d'Haymon, Josse est ordonné prêtre et baptise son fils. Ici, Haymon écoute son sermon.

Le groupe de pèlerins auquel il s'est joint, n'est pas du tout pressé de rejoindre Rome et fait force détours et crochets ; ces pérégrinations les amènent à Ponthieu sur le territoire du Duc Haymon. Celui-ci remarque le jeune prince cultivé et le convainc de rester à sa cour. Sous la protection de son bienfaiteur, Josse poursuit ses études, est ordonné prêtre et devient le chapelain de la cour. C'est ainsi qu'il baptisera le fils d'Haymon.

Au bout de sept ans, Josse prend conscience que ce n'est pas la vie qu'il avait cherchée. Il se retrouvait "à la cour", dont il voulait pourtant se séparer. Cette rupture radicale dans la vie de Josse est décrite dans le Wenzels-Passional allemand:

"Bey dem herczogen beleib sant Jos als lanng bis er Briester ward
vnd was darnach seyn Capplan
vnd hueb dem herczogen einen Sun auß der touf vnd nam da vrloub von ihm
vnd kam inn ein wueschte die hyeß Brachtt.
Da buwet er eyn Clausen vnd ein Kirchen..."

Le Duc Haymon reste cependant le protecteur de Josse. Par trois fois il lui fait construire un ermitage.  Sur le dernier emplacement, il fait même ériger une église en pierre pendant que Josse poursuit son pèlerinage vers Rome. Leurs chemins se croisent encore alors qu'Haymon rentre de chasse. Josse fait jaillir une source pour le Duc assoiffé et une deuxième pour ses chiens haletants.

à suivre: Le chemin vers la solitude