site:> Saint Josse frz > Qui est Josse? > Curriculum vitae > Résumé   

Résumé chronologique

Losrque l'abbaye est détruite pendant la Révolution française, on sauve le reliquaire et on le cache dans l'église paroissiale de Saint-Josse-sur-Mer, qui est resté jusqu'à ce jour le lieu central du culte de saint Josse et où il a connu de grands moments.

En ce qui concerne les données "dures", telles que nous les apprécions aujourd'hui, il ne reste pas grand chose de la vie de Josse. Ce sont deux dates: 636, la rencontre de son frère Judicaël avec Dagobert 1er, à Clichy, et 794, la lettre d'Alkuin lui-même Abbé de St-Josse-sur-Mer -, lettre qui atteste l'existence du monastère et de son fondateur. D'après Jost Trier, s'appuyant sur Anonymus, on obtiendrait la chronologie suivante, la date la plus ancienne étant 636:

636 Judicael offre la couronne à son frère Judok.
        Après avoir passé sept ans chez Haymon comme chapelain, il arrive en
644 à Ray, s'établit en
652 à Runiac et au bout de 13 autres années fonde en
665 l'ermitage d'où naîtra plus tard l'Abbaye de St.Josse-sur-Mer. 
        La plupart des auteurs situent l'année de sa mort vers

669, Le Bourdellès en 654 (afin qu'il ait pu rencontrer le Pape Martin) quelquefois 668 et 675.

Le tryptique de l'église paroissiale de Saint-Josse-sur-Mer réunit le début et la fin de son périple.