site:> Saint Josse frz > Tradition vivante > SEMAINE de la PENTECÔTE   

La semaine de la Pentecôte

La plus grande fête en lhonneur de Saint Josse au cours de lannée est celle de la semaine de la Pentecôte à Saint-Josse-sur-Mer, appelée "Neuvaine" ou "Pèlerinage". Après une solennité dintroduction le jour de la Pentecôte, une procession a lieu presque chaque jour vers un des endroits ayant rapport avec la vie, luvre ou les miracles de Josse.

2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014

Lapogée de la semaine de pèlerinage est la messe célébrée le dimanche de la Trinité  à la Croix coupée qui fut transférée il y a plusieurs siècles de Bavémont en un lieu plus proche du village. Un accent particulier est apporté le mardi, jour où les marins portent rapidement le reliquaire en  procession vers Saint Airon et la chapelle de Bavémont.

Les textes racontent

À la lecture de différentes sources on ne peut que constater avec étonnement combien la participation à ces manifestations était grande, et ce jusquau siècle dernier :

En 1910, Le Chanoine Joncquel, dans sa "Vie de Saint Josse", raconte en détail comment, la veille de la Pentecôte, la semaine des festivités commença avec lexposition du reliquaire dans léglise. Le dimanche de la Pentecôte, on fit le tour du village avec les reliques. Le lundi eut lieu une grand-messe avec prédication. Après la messe matinale du mardi, à 6 heures du matin au milieu des pèlerins venus dEtaples, Camiers, Merlimont, Berck, Montreuil, et les marins de Boulogne, Etaples, Berck et St Valéry la châsse fut portée jusquà Bavémont ou lon se remémore la guérison de la jeune aveugle.  Cest là quune messe fut célébrée en plein air en présence de 6 à 8000 fidèles (Gläubigen.)

Le vendredi, on se rendit dans la forêt sur les lieux du deuxième ermitage de St Josse. Le dimanche suivant, "une foule de quelque 10.000 personnes"  accompagnait les reliques, daprès ce que Jost Trier a pu trouver dans ses documents.

Un regard en arrière

Ce qua été limportance de sa dévotion jusquau siècle dernier, ne peut nous être livré que par des témoignages écrits, une série de vieilles photos et quelques tableaux. Les nombreuses photographies en noir et blanc qui nous sont restées font deviner lénorme participation à la semaine du pèlerinage.

Il  existe un témoignage écrit sur la semaine de la Pentecôte à St Josse à lépoque où les photos ci-dessus ont été prise, cest la description que lon trouve dans le roman de Germaine Acremant: "Le monsieur de Saint-Josse" (1983 édit. Plon, Paris). Son récit, nous fait revivre lévénement en montrant combien, en son temps, la participation au pèlerinage était importante.

Les tableaux de Berck-sur-Mer

Au musée de Berck est exposé un cycle de petits tableaux montrant cette importante participation. Depuis toujours les marins de Berck et dÉtaples oublient leur rivalité pour venir ensemble à St Josse pour le pèlerinage.  En 1904, lauteur de ces tableaux,  le peintre Charles Roussel, a participé lui-même au pèlerinage et a rendu ses impressions à grands traits sur ces tableaux.