site:> Saint Josse frz > Tradition vivante > Confréries   

Confréries

Aujourdhui les confréries sont le support vivant de la dévotion à Saint Josse dans les paroisses qui organisent encore tous les ans la route de pèlerinage vers St Jost Dans le Nitztal /Langenfeld et occasionnellement aussi un voyage à Saint-Josse-sur-Mer. Ces confréries ont derrière elles une importante histoire :

Au Moyen Âge, les confréries sont nées de deux composantes. Dune part, leurs membres étaient liés par un engagement librement consentie de prières. Leur solidarité les amenait, dans un temps où il ny avait aucun réseau social, à assumer peu à peu des services sociaux et caritatifs.

Les confréries jouissaient d'un statut social relativement élevé. Ce qui unissait, cétait pour les uns un repas fraternel pris en commun, pour dautres l'importance particulière qu'ils portaient à la commémoration des défunts. La fête annuelle de concours de tir, souvent liée aux confréries, laide sociale et la participation aux manifestations religieuses, font partie jusquà nos jours des activités de base de la plupart des confréries.  

Voir également dans Wolfgang Herborn, pages 203-206 :
"Saint Jodok était souvent aussi le patron des confréries de St Jacques, des mariniers et des hospices dincurables. Lui étaient volontiers dédiées les églises et chapelles fréquentées par les pèlerins de St Jacques. Les pèlerins pouvaient trouver table et logis dans les hospices. Ainsi, le flot des pèlerins traversant la ville  ou sy arrêtant pouvait être régulé quotidiennement de façon satisfaisante."