site:> Saint Josse frz > Tradition vivante > Chemins > Tännesberg   

Jodoksritt à Tännesberg

Le centre de cette journée est la messe dans léglise St Jodok

Tännesberg dans le Haut-Palatinat possède une magnifique église paroissiale extrêmement bien entretenue. Cependant, chaque 4e dimanche de juillet, le rôle principal est dévolu à une petite église annexe située à la lisière de la localité dédiée au "patron des paysans", Saint Josse. Les paroissiens sy rendent en une longue procession de chevaux et dattelages doù le nom de "Jodok-Ritt" (chevauchée de Josse) en accomplissement dun vu par une messe en plein air. Avant de sen retourner, chevaux et attelages sont également bénits. Ce jour de fête comprend aussi un défilé laprès-midi et sachève joyeusement sous une immense tente.

Extrait de lhistorique du pèlerinage
"En lannée 1796 une épouvantable épidémie décima le bétail du canton. En peu de temps 200 têtes de bovins en furent victimes. Devant ce malheur, les paysans et tous les habitants de cet endroit, connu pour son  marché à bestiaux, se rendirent en pèlerinage à la  Jodokskirche. Saint Jodok, le saint protecteur contre la peste et les épidémies, avait déjà maintes fois secouru les paysans dans leur détresse. Le propriétaire de la maison du bourrelier (actuellement aux mains de  la famille Bartmann) sauva, à lépoque, la première vache, et en remerciement,  en lhonneur de St Wendelin, patron des maladies du bétail, fit don dun "Marterl" (NDT : petit mémorial au bord des chemins) qui existe encore aujourdhui sur le chemin de St Jodok. Les habitants et les paysans de Tännesberg firent vu de se rendre  chaque année en chevauchée solennelle à léglise de pèlerinage de St Jodok.
À lorigine il était prévu pour cette procession demmener tout le bétail, mais cela  na pas pu être  réalisé. Déjà à lépoque, le vu saccomplissait à la manière habituelle dans le Haut-Palatinat. Après la procession solennelle suivie de la messe, on fêtait une "Birkerlfest" (NDT : fête des petits bouleaux) en musique, au cours de laquelle les plaisirs matériels reprenaient leurs droits."

Extrait de la page daccueil de Tännesberg, 2008)

"Tännesberg fêta et perpétua le Jodokritt   jusquen 1866. Cest pendant cette année quil fut interdit, pour des raisons inconnues jusquà ce jour. Malgré linterdiction, on peut supposer que la coutume sest perpétuée, éventuellement à dates irrégulières, jusquà la fin du siècle. Ce nest quaprès la deuxième guerre mondiale, en 1950, que cette ancienne tradition a été reprise sous la direction de Karl Eckl et du chanoine Friedrich Reichl...

Depuis, ce vu est accompli jusquà nos jours, sauf quelques rares interruptions. Malgré un programme général important, laccomplissement du vu en constitue toujours le centre au cours de la matinée du dimanche. Cest en priant et en chantant que les nombreux fidèles suivent le Saint Sacrement, placé sur une charrette tirée par des chevaux du bourg, jusquà léglise de pèlerinage. Plus de 200 cavaliers en costume historique accompagnent la procession."
(extrait de : Paroisse St. Michael, Marktplatz 10 - 92723 Tännesberg, 09655 /380)

Les illustrations suivantes sont de J. Schmidt et A. Rössler (2009). Pour agrandir, cliquez au centre de limage: