site:> Saint Josse frz > Qui est Josse? > Trois biographies > A - Anonymus   

A - Anonymus (après 800, peut-être même après 900)

Malgré les protestations du frère Wurmar, Josse partage le dernier pain entre des mendiants.

La vie du saint nous a été transmise en latin dans trois uvres en prose. La version la plus ancienne, et la plus précieuse, a été écrite par un auteur anonyme.

Jost Trier s'appuie sur l'idée séduisante que cette vie pourrait être de la main de l'érudit Alcuin. (Jost Trier p. 40 et suivante). Même si lidée de la responsabilité d'Alcuin en tant qu'auteur, ou tout au moins de son influence sur l'auteur anonyme, était très séduisante après tout, Alcuin était le "ministre des affaires culturelles" de Charlemagne et lAbbé responsable de la réorganisation de l'abbaye les auteurs plus récents, comme Le Bourdellès, situent cette biographie beaucoup plus tard.

Si l'auteur de la biographie en latin de notre saint patron paroissial nous est inconnu, nous connaissons au moins le nom de son traducteur en allemand. Nous devons cette traduction à un professeur de latin retraité, de Bochum, qui était à la recherche des origines de son nom de famille, et qui en naviguant sur le Net est tombé sur notre site. Il s'est saisi de ma demande de traduction et en a tenté une qui soit la plus près possible du texte latin. Même si cette traduction nous est "tombée du ciel" sans l'avoir méritée, une seconde heureuse coïncidence fut que Gerhard Joss, de Münster, a étudié la germanistique auprès de Jost Trier, ce professeur dont nous citons souvent le livre sur St Josse.

En latin et en français: La vie décrite par Anonymus